Chasse au courtier immobilié

C’est une belle journée et nous sommes allé visiter des maisons.    On avait une petite liste de maison qui semblaient avoir du potentiel selon notre budget.  En fait, l’idée principale n’était pas de trouver une maison mais plutot de rencontrer des agents d’immeubles.  Il va sans dire que de visiter des maisons, c’est plaisant.  J’aime bien voir comment sont découpé les pieces d’une maison, comment sont disposés les escaliers.  J’y imagine parfois mon mobilier, l’utilité que je donnerais à chaque pièces.

On a commencé par une maison qui n’était pas vraiment dans la zone pour l’école Félix-Leclerc mais c’est toujours bon pour briser la glace.  C’était une succession, le garage était grand, une pièce au 2eme étage avec des murs en bibliotheques.  Des livres partout.   Dans la cuisine, en ouvrant des portes sur ce que j’imaginais être une dépense mais je fus surpris d’y trouver l’entrée laveuse-secheuse.  L’agente semblait plutot distante, bien interessée à vendre, annonçant que le prix était négociable.

On a ensuite visité une autre visite libre où vivait un couple sud américain.  une place charmante mais la cuisine était minuscule et le plancher de ciment du sous-sol était bombé au centre.  Malgré les renovations a y faire, le prix était bien au-delà de la valeur selon moi.  Étrangement, l’agente affiché a l’avant de la maison n’était pas présente.

On s’est ensuite déplacé vers Pointe-Claire.  L’endroit était un peu dur a trouver mais quand meme.  La cour était  petite mais quand meme très privée. On est entré, reçu directement par un agent.  Il nous a fait faire le tour, décrivant les features de la batisse.  Une vrai job de vendeur.  Malgré le cachet exterieur de la maison, l’interieur était modulaire.  Un corridor du salon à la cuisine, un escalier menant au deuxieme étage où les chambres étaient a chaque extremité d’un corridor.  Via le meme escalier, le sous-sol était exigu.   On a discuté avec l’agent encore quelques minutes avant de quitter.

On a ensuite été visiter une derniere maison qui, nous l’avons appris a l’interieur, avaitun cout de 400’000 $.   Un agent super sympatique nous a jasé ca, James, un anglophone qui nous a laissé faire le tour a notre aise.  J’ai remarqué deux salons et deux salles a manger.  Je me suis permis de lui demander pourquoi des gens ont deux pieces ayant la meme fonction.  Bon, j’y ai appris qu’une dinette n’est pas la même chose qu’une salle a manger et qu’un salon avec un TV n’est pas la meme chose qu’un salon sans TV.  On a fait le tour, discuté de ce que l’on cherchait et de ce qu’on avait comme stratégie.

Ca a été une journée interessante.  Et j’aime toujours autant zieuter dans les maisons des gens. 🙂